ENTRETIEN PROFESSIONNEL & Entretien annuel d’évaluation

  amenager-temps-travail-salaries.jpg

La Loi n°2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle à l’emploi et à la démocratie sociale impose à tout employeur l’organisation d’un entretien professionnel avec chacun de ses salariés tous les deux ans.
 
C'est à dire, pour les contrats en cours, au plus tard le 7 mars 2016 pour le premier.


Cet entretien professionnel s’adresse à tous les salariés, quelle que soit la taille de l’entreprise.

Cet entretien professionnel doit avoir lieu tous les deux ans.

Cet entretien professionnel est différent de l’entretien annuel d’évaluation :

- L’entretien professionnel est obligatoire, contrairement à l’entretien d’évaluation.

- Son objet est différent :

L’entretien annuel d’évaluation est l’occasion d’évaluer les compétences professionnelles du salarié, d’identifier ses points forts et de fixer des objectifs pour l’année à venir.

Au contraire, l’entretien professionnel a pour but d’accompagner son salarié dans ses perspectives d’évolution professionnelle, de changement de poste, de promotion professionnelle et d’identifier ses besoins de formation.

Conséquence : Sous peine de nullité l’entretien professionnel ne doit pas se transformer en évaluation des compétences professionnelles du salarié.

L’entretien professionnel doit également être proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d’interruption de son contrat : congé maternité, congé parental, congé d’adoption, congé de soutien familial, congé sabbatique et période de mobilité volontaire sécurisée, arrêt maladie de plus de six mois, mandat syndical.

Tous les six ans, l’entretien professionnel doit faire l’objet d’un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié.

logo-5502-H.jpg